ECO EPS2018-09-25T13:40:34+00:00

ECO EPS

 Qu’est-ce quel’ ECO EPS?

Le polystyrène expansé ou EPS, est composé de millions de perles qui forment chacune individuellement une structure cellulaire fermée. 

La couleur grise ou noire est obtenue par la poudre d’aluminium, du graphite ou du noir de carbone qui font que l’ECO EPS isole mieux que l’EPS traditionnel.

De plus, seulement 2 à 6 % du volume est composé de polystyrène, les 98 à 94 % restants sont constitués par l’air contenu dans les cellules.
Etant donné que l’air immobile est un excellent isolant thermique, l’EPS convient parfaitement comme matériau isolant.
Il peut être travaillé facilement et en tout sécurité, il ne contient pas de CFC et résiste à la moisissure et à l’humidité. En outre, EPS est solide et résiste à une grande compression.

Grâce à une méthode de production effiace et une structure unique du matériau, EPS est un des matériaux isolants les plus avantageux.
Dès lors, il est évident qu’une isolation avec ECO EPS constitue le bon choix.

 De la matière première au produit fini

Comme c’est le cas pour toutes les matières synthétiques, ici aussi les matières premières sont extraites du pétrole. Les perles de polystyrène sont obtenues par polymérisation de monostyrène et par l’addition de pentane, un agent gonflant.
La couleur grise ou noire est obtenue par la poudre d’aluminium, du graphite ou du noir de carbone qui font que l’ECO EPS isole mieux que l’EPS traditionnel.
Pour l’obtention de la qualité SE (qualité ignifuge modifiée), on ajoute encore une faible quantité de produit ignifuge.
Le granulé vitreux en forme de perle, présentant un diamètre de 0,3 à 2,8 mm est fourni à l’industrie de transformation d’eps par les entreprises pétrochimiques.
Dans une première phase, les perles de polystyrène sont chauffées à la vapeur, de manière à ce que la perle se ramollisse et le pentane s’évapore. Ainsi, la perle est expansée pour prendre la forme de mousse (prémoussage).
Ensuite, les perles de mousse sont transportées vers les silos de séchage par propulsion à l’air (processus de maturation).
Dans une deuxième phase ces perles expansées sont versées dans des formes dans lesquelles, grâce à un réchauffement, elles s’expansent une deuxième fois et fusionnent ensemble pour former un parallélépipède rectangle.

 La production EPS